Actions et moyens

Afin de réaliser la démonstration de tri, les actions de ce projet se focalisent sur la fabrication et le test du démonstrateur WEEELIBS : un appareil basé sur la technologie LIBS capable d'identifier le type de polymère et les additifs contenus dans les plastiques issus des DEEE.

Afin d'atteindre ce but, le consortium de ce projet regroupera :

      -le CRITT Matériaux Alsace (CMA), qui possède les compétences clés de l'identification des polymères par LIBS

     -IVEA, qui est spécialisé dans la fabrication d'appareils LIBS portables.

 

Ce projet est planifié sur 31 mois (incluant une marge de sécurité de 6 mois) et se déroulera en France, principalement dans la région est et dans la région parisienne.

Le projet implique également plusieurs entreprises de traitement de DEEE afin de réaliser les démonstrations de tri.

Envie 2E lorraine fait notamment parti de ces entreprises. Cette PME est membre de l'association Envie, leader sur le marché de la rénovation de DEEE en France et possède un réseau national de filiales qui réalisent le traitement des DEEE.

 

SITA Region Est, filiale régionale de SITA (GDF-Suez) s'est également engagé à participer aux démonstrations.

Il est prévu de réaliser quatre démonstrations d'une semaine chacune sur quatre sites différents, appartenant idéalement à quatre entreprises différentes. En plus des entreprises mentionnées qui ont d'ores et déjà officialisé leur participation par des lettres d'engagement, deux autres entreprises seront donc associées à ce projet afin de réaliser chaque démonstration dans une entreprise différente. Cette recherche des deux entreprises supplémentaires consistera la première action du projet. De plus, puisque ce démonstrateur devra respecter les contraintes du procédé de traitement des déchets, la première action inclura également le recueil du cahier des charges utilisateurs.

 

La technologie LIBS :

La LIBS est la technologie la plus prometteuse pour l'identification de flux de déchets. Cette technologie utilise un tir laser qui génère un plasma à la surface de la matière analysée. La lumière émise par ce plasma est collectée et analysée par un spectromètre. Un spectre caractéristique de la matière est obtenu. La position des raies et leurs intensités permettent d'obtenir des analyses qualitatives et quantitatives menant à l'identification des éléments (voir molécules) présentes dans le matériau.

 

D'une part, l'analyse LIBS est très dépendante des composants du système : le laser, le système optique et le spectromètre. La mise au point d'un arrangement optimal de ces composants pour l'application spécifique visée représente le principal caractère innovant technique de ce projet. En conséquence, une grande connaissance de systèmes LIBS est requise et les composants devront être testés pour concevoir l'appareil final.

D'autre part, le traitement des données acquises en LIBS joue un rôle central pour la discrimination des polymères. L'intégration de différentes méthodes de traitement de données aboutissant à un protocole spécifique dans un logiciel unique de traitement de données est le deuxième principal caractère innovant du projet. Cette action sera supervisée par le CMA, mais la programmation du logiciel sera sous-traitée, car elle demande des compétences spécifiques en informatique.

Contrairement à d'autres projets portant sur un système de tri pour des procédés de traitement automatisés, le projet WEEELIBS est le premier à avoir pour but de développer une solution technique pour l'étape de démantèlement manuel des DEEE. Ce procédé a l'objectif d'offrir des solutions de tri pour tous types d'entreprises, même les PME, afin d'augmenter la recyclabilité des DEEE grâce à un procédé écologique. Des démonstrations du procédé de tri utilisant le démonstrateur WEEELIBS seront réalisées sur différents sites de traitement de DEEE afin d'acquérir des données sur le procédé et son impact environnemental.